menu Menu
Blues pour Irontown de John Varley 
Par Priss Publié dans Lecture farniente sur 5 septembre 2021 Un commentaire 1 minutes de lecture
La cité de laiton Précédent Scrivener Suivant

Roman de science fiction pour adultes. Editions Denoël.

Blues pour Irontown de John Varley.

Ce livre tient du polar des années trente autant que de la Sf. Son personnage principal est un chien nommé Sherlock, même si ce dernier persiste à considérer son partenaire d’enquête Chris comme l’alpha de leur meute à deux individus. Même αChris ou Chris Bach pour les humanoïdes en est conscient. Sur la porte de son bureau de détective, on peut lire d’ailleurs “Sherlock et Bach”, et non l’inverse.

Blues pour Irontown me semble une histoire à la Turner et Hooch avec un chien au cerveau dit augmenté (de puces artificielles) qui partage, comme son partenaire humain Chris, ses pensées avec les lecteur.ices. Roman chorale, on pénètre dans chacun des crânes de cette drôle de meute à deux. Évidement quelques ajustements sont nécessaires pour Sherlock à qui l’auteur a octroyé une traductrice en langage canin.

L’intrigue n’est pas ennuyeuse. Sans être inutile, elle ne porte pas le roman, enfin d’après moi. Contrairement à ces personnages et leur relation. J’ai une peur phobique des chiens, pourtant Sherlock m’a semblé un personnage plutôt sage, de bon sens -il trouve les humains idiots- attachant et intelligent. Il complète bien Chris qui parfois fait de mauvais choix de limier.

Bref, pour un été farniente ou une lecture tranquille la rencontre avec Sherlock et Bach peut être une bonne découverte. Ouaf !

©Priss

Blues pour Irontown editions Denoël


Précédent Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancel Laisser un commentaire

keyboard_arrow_up